mercredi 30 décembre 2015

collage à chaud #3





 
 
 

lundi 28 décembre 2015

Cartonnage en famille sur la Côte des Isles





Aujourd'hui c'était une initiation avec un boîte 10 x 10 toute simple, habillée avec des feuilles que j'avais peintes il y a quelques mois déjà. Je suis ravie de cette utilisation.
Et les chutes m'inspirent maintenant pour un petit tableau avec la technique du collage à chaud.


mardi 22 décembre 2015

Supports pour serviettes


Ces supports sont réalisés à 98%  en recyclant des matériaux:



Le pied est un galet de la plage, peint avec le fond d'un pot de peinture murale blanche.
Le cylindre est le centre d'un rouleau de papier hygiénique, avec un grand diamètre (pas évident à trouver).
L'habillage du cylindre est fait de papier journal décoré avec les peintures acryliques (après avoir servi de protection de la table de travail lors d'autres projets).
Le montage est fait au pistolet à colle (colle dorée et pailletée).






lundi 14 décembre 2015

Habillage en skaï


Voici un challenge qu'un ami m'a proposé le weekend dernier. Il collectionne 'les petites anglaises' (voitures du milieu du siècle dernier) en pièces détachées et les remonte au plus près de leur condition d'origine. Et nous voilà face à une boîte à gants en tôle rouillée et même pas plate...à habiller en skaï rouge.
Je n'étais tellement pas certaine d'y arriver que je n'ai pas pensé à prendre une photo 'avant'. Mais la voilà 'après' neuf heures d'efforts avec mon assistant.



Si vous avez ce genre d'habillage à faire, voici les enseignements que j'en ai tirés:

-Respecter les étapes du cartonnage traditionnel. L'ordre de ces étapes est primordial, donc il faut bien visualiser l'enchainement.

- Utiliser, au maximum des possibilités, de la colle néoprène en bombe. Pour le reste, il faut de la colle néoprène en tube; l'erreur à éviter est d'en mettre trop.

- Bien respecter le temps de séchage de la colle avant d'appliquer. Car si tout le solvant n'est pas évaporé, le gaz restera coincé en dessous et formera des bulles impossibles à résorber.

Il peut rester un peu de colle séchée sur le pourtour, elle s'en va facilement en roulant sous le doigt.

Et voilà une boîte à gants qui ira se glisser partiellement sous un tableau de bord en acier brossé et peinture gris anthracite.





vendredi 11 décembre 2015

Dans le sapin 2015


Cette année ce sont les mini bois flottés que j'ai décidé d'utiliser sur la structure métallique de IKEA. Ces mini bois flottés peints aux couleurs blanc/noir/or/vert ne remplissent pas assez les espaces, j'ai donc ajouté les suspensions en papier que je vous ai montrées dans l'article précédent.









jeudi 10 décembre 2015

Pour le sapin de Noël


J'ai été séduite par cette page mais le résultat que j'ai obtenu ne m'a pas satisfaite. Donc dans le même esprit j'ai cherché une autre façon de faire tout en restant dans l'esprit de mots et de légèreté. Voilà ce que j'a obtenu. Je vous montrerai le sapin quand il sera monté.








lundi 7 décembre 2015

Feuille



Un nouveau tampon dans le fond d'une barquette.






dimanche 6 décembre 2015

Maxi format

Je me suis fabriqué une très grande boîte, de presque 40 cm de long. Pour la recouvrir j'ai utilisé la totalité (2m) d'un rouleau de papier d'emballage blanc, peint à l'acrylique mélangée à de la colle à papier peint (une technique dont j'ai déjà parlé et qui reste une de mes préférées pour habiller mes cartonnages.



Un aperçu de l'intérieur de la boîte et du dessous du couvercle



samedi 5 décembre 2015

Tags de fantaisie


Il ne reste plus qu'à fixer les œillets pour en faire des tags un peu spéciaux.





Processus en cours:

Sur la plaque Gelli, le masque de la forme générale a été posé et le brayer est passé avec la peinture kaki. L'empreinte est prise et il n'y a plus de peinture sur la Gelli. Puis vous pouvez voir la deuxième opération en cours: pose du masque de la même forme sur la Gelli, et par dessus pose des deux bandes de plastique blanc. La peinture noire est passée au brayer . On retire le tout pour faire une empreinte pile-poil sur la première empreinte kaki qui a eu le temps de sécher. Comme la plaque Gelli est transparente il est facile de faire la superposition.



Pour répondre au commentaire d'Irma sur mon article précédent, il n'y a pas de problème à la prise de la peinture sur ces matériaux.


jeudi 3 décembre 2015

Système D


Je souhaitais acquérir les 6 nouvelles petites Gelli Plates de formes géométriques, mais Noël approche et toujours pas de possibilités en France, donc j'ai réfléchi à ce qu'a obtenu Miclep avec des pochoirs, et le hasard aidant, j'ai concrétisé ce système de remplacement en utilisant la Gelli 15 x 15.


D'abord, j'ai trouvé sur la plage ces lanières de plastique rejetées par la mer...


Puis, en rangeant (éternelle activité) dans mon atelier, je suis tombée sur une grosse collection de ces cartons épais qui sont mis sous les verres de bière. Nos amis Belges m'en gardent systématiquement depuis de nombreuses années.




Dans les lanières j'ai découpé des bandes qui feront des masquages sympas sur la Gelli Plate




Puis, dans des intercalaires en plastique gris très fin (les intercalaires alphabétiques -26 feuilles- ou journaliers -31 feuilles) j'ai découpé les formes des dessous de verre. On peut en faire deux par feuille.







Je pense qu'avec la combinaison des ces pochoirs on peut réaliser de jolis cœurs, carrés, ovales etc...je vous montrerai très vite les résultats.

dimanche 22 novembre 2015

???


Mais je pense que vous aurez deviné, n'est-ce pas?





100% récupération une nouvelle fois.
Habillage des cylindres de carton avec le fameux papier de journal coloré avec les restes de peintures sur les pinceaux, tampons etc...Léger badigeon de peinture diluée pour unifier le tout.

Variation sur Pachira Insignis



A partir d'une photo de fleur poussant en Inde







Je peux voir que je dois creuser encore un peu le cœur de la fleur.


Tampon modifié.






vendredi 20 novembre 2015

Echange de tags



Sur le forum INCARTADES un échange de tags était proposé. Ces tags devaient se faire à partir d'une feuille de dessin 24 x 32 à découper pour faire 8 étiquettes.
La technique était imposée. On devait impérativement utiliser pour commencer l'arrachage avec un ruban adhésif style scotch. On pose des bandes de scotch sur les feuilles de magazine et on arrache. Selon la qualité du papier on peut alors obtenir un transfert de l'encre sur le scotch sans avoir le papier, donc sans surépaisseur.
Finalement j'ai fait deux feuilles, donc deux séries de tags.

Sur la première série mon inspiration a été de prélever des prénoms au hasard sur un Figaro Madame (il y a beaucoup de prénoms sur ce magazine) en pensant aux jeunes blessés et disparus du vendredi 13 novembre.

Recto et verso



Deuxième série

Recto

Verso


mardi 17 novembre 2015

Double page 21 x 26 # 9 - L'arbre aux écus d'or






Devant chez nous, il y a un jardin avec un grand ginkgo appelé aussi l'arbre aux écus d'or. J'ai pris quelques feuilles dans l'optique de refaire des tampons dans les fonds de barquettes alimentaires.






Il y a eu une surprise dans le résultat de l'impression.

J'ai enduit le tampon d'une peinture à l'huile, miscible à l'eau (c'est la première fois que j'utilise cette sorte de peinture), et ce, uniformément avec une couleur jaune.
Sur le carnet, le jaune s'est transformé en vert à certains endroits. Là où le jaune est resté bien jaune, il y avait en dessous de la peinture acrylique métallisée. Le reste du fond a été fait à base d'eau, le jaune a donc dû se mélanger...




Il va falloir que je fasse des essais avec les autres couleurs!



lundi 16 novembre 2015

Reliures





Je n'ai pas encore investi dans la fameuse petite relieuse Bind-it-all. Donc je me débrouille avec ce que j'ai.
Les reliures plastiques de bureau (blanches, noires, bleues ou rouges) sont horribles quand on veut les associer à un travail créatif;
Alors j'ai trouvé un compromis:

Les pages sont percées avec ma machine classique de bureau, que j'ai, page par page car elles sont parfois épaisses autant que les couvertures.
J'achète dans un magasin d'articles de bureau ou chez Cultura, des reliures spirales continues (c'est un seul fil plastique dans de jolies couleurs).
Pour relier le paquet de feuilles, il faut tenir le paquet dans une main avec toutes les perforations bien en ligne. Ensuite de l'autre main vous introduisez le bout de la spirale dans le premier trou en bas et vous tournez la spirale vers le haut en l'insérant au fur et à mesure dans chaque trou qui se présente. J'ai coupé la spirale à la longueur voulue et j'ai inséré une perle dans chacun des deux bouts pour une finition.
La spirale est d'un diamètre très large car j'ai l'intention d'ajouter des photos et des collages dans ces feuilles reliées.


mercredi 4 novembre 2015

Le jardin de la Bizerie


Ce jardin privé est à trois kilomètres de Barneville et il a eu l'honneur de France Télévisions cette année, à deux reprises si ma mémoire est bonne.
Nous l'avons visité cet été et après avoir pris de très nombreux clichés, j'ai promis aux propriétaires de revenir à l'automne. Et je n'ai pas été déçue. Voyez ici par vous-même. La sélection de photos a été très difficile à faire.






























vendredi 30 octobre 2015

Recyclage d'un calendrier 2016

L'offre de calendriers pour la prochaine année commence tous azimuts et, comme chaque année, ils finissent pour la plupart dans un tiroir.
Nous venons de recevoir celui proposé par les artistes handicapés.

Côté agenda, je privilégie ceux qui offrent la totalité d'un mois sur une double page. La vision des activités est plus claire présentée comme cela, même si, en contrepartie on ne peut pas écrire grand chose. Mais, au moins on sait où on est...

Donc, je reviens à ce calendrier reçu la semaine dernière, et j'ai pensé l'utiliser pour créer, comme l'an dernier mon agenda préféré.

Voilà le résultat final (10x14x1)




Chaque feuille  21x14 pour un mois est détachable facilement, comme pour un bloc de papier à lettre.
La présentation de chaque mois permet de plier la feuille en deux, le mois étant vers l'intérieur du pliage. On peut ainsi relier les feuilles en accordéon avec du scotch mat invisible, par les bords extérieurs.



Pour la couverture, j'ai utilisé un travail fait lors d'un cours en ligne avec Traci Bautista sur un carton très épais dont le verso a une pellicule argent.
Avec la pointe d'une aiguille à tricoter j'ai marqué les lignes de pliage pour les deux rabats et le dos d'un cm d'épaisseur.
L'ajout en bas des pages d'une petite bande du même ruban collant transparent permet aussi de créer une poche ouverte en haut pour chaque mois, et y glisser notes ou reçus divers. C'est possible car j'avais aussi solidarisé toutes les pages de l'accordéon, à l'arrière, avec un scotch fantaisie très large.




Pour pouvoir fixer l'agenda au dos et au devant de la couverture à rabats, j'ai ajouté la première page de présentation du calendrier au début, et une page de papier assez fort rose et violet pour la dernière page.

L'ensemble est fermé par un élastique plat doré maintenu par une espèce de grosse attache parisienne fantaisie. J'aime beaucoup ce système de fermeture.

Et voilà, j'ai déjà pas mal de choses à y écrire!




mercredi 21 octobre 2015

La caisse à kiwis



Je ne connaissais pas ce genre de caisse dédiée au transport des kiwis. C'est une grande et solide caisse de 80cms de long.
La semaine dernière, en allant jeter nos déchets de jardin à la déchetterie, je tombe sur quelqu'un qui ne savait pas où déposer cette caisse. Immédiatement j'ai pensé "DIY"...Et je lui ai dit, là dans ma voiture. Ce qui fut fait malgré les grands signes négatifs de mon mari. C'était drôle!


Nettoyage et ponçage



Puis plusieurs couches de peintures avec plusieurs nuances de vert d'abord, ensuite avec un blanc vaguement gris bleuté. L'intérieur a été tapissé de plastique de sacs poubelles de la ville, donc épais et solide. Leur grande taille convenait parfaitement à cette caisse, et on a percé des trous au fond pour l'écoulement de l'eau.


Et voilà une nouvelle jardinière. Et le mari est très content du résultat.